Call US - 214 - 2547 - 142

Home » Édition » « Sin-King City », pépite inédite d’Yves Navarre.

« Sin-King City », pépite inédite d’Yves Navarre.

Le Tome 1 des Œuvres complètes d’Yves Navarre, à paraître aux éditions H&O fin 2018, recèle un texte inédit de 1971 intitulé Sin-King City. Roman ? Fable ? Conte ? Récit ? Journal de bord ? Carnet de notes ? Sin-King City emprunte à ces diverses formes pour évoquer quelques journées dans la vie de Donald Boehm, écrivain, 30 ans, « voyageur sans bagages » venu assister à un festival de films pornographiques. Le récit de ses aventures est l’occasion de rappeler des moments clés du passé mais aussi d’évoquer ses obsessions et ses angoisses présentes. Double de l’auteur, Donald Boehm est un homme inquiet qui remet en question les êtres, les situations et le système auquel, à son corps défendant, il participe.

Sin-King City est un roman étonnant tant dans sa facture que dans son propos. L’intérêt qu’il présente réside dans sa teneur autobiographique (c’est le cas de la quasi-totalité des textes d’Yves Navarre), dans sa valeur documentaire (il s’inscrit dans une époque marquée par la libération des mœurs) et, par-delà le caractère sulfureux des pages sur la pornographie, dans le commentaire politique et social, qui n’a guère pris de rides et témoigne de l’acuité du regard de Navarre sur la société de son temps.

Le premier volume des Œuvres complètes sera l’occasion de replacer cet inédit dans l’ensemble de l’œuvre. Une introduction et des commentaires prenant appui sur des documents tel le Journal de l’auteur, permettront d’en dégager l’importance et d’élucider les circonstances de sa rédaction.

Amsterdam a inspiré Yves Navarre. Sin-King City : la ville qui sombre…     © Pixabay

 

Découvrez en avant-première un extrait de « Sin-King City » d’Yves Navarre
(Œuvres complètes, Tome 1, H&O 2018, à paraître) :

« Sujet : un jeune romancier qui a mis beaucoup de temps à avoir trente ans et qui désormais aura toujours trente ans se rend à un festival de films pornographiques. Où l’on apprend à regarder une balle de golf se déshabiller des milliers de fibrilles qui l’habillent. Où l’on apprend à feuilleter l’album des enfances censurées. Où l’on entend le vent fou se demander quel est donc ce rivage, cette ville amphibie, vieux navire qui n’en a plus pour longtemps, et ces volcans tout autour, encerclant la perle des mers tièdes comme un cercle de vieux voyeurs qui ne bandent plus.

Sujet : toutes les villes du monde sombrent. Toutes les villes du monde meurent. Seulement, personne ne le sait. Personne ne veut le savoir. Personne ne veut le voir. Personne n’aura jamais le temps de le voir. Voir. Vouloir voir les choses. Lesquelles ? Où est la vraie pornographie ? »

Réservez votre exemplaire du Tome 1 des Œuvres complètes d’Yves Navarre pour découvrir Sin-King City !

 

Comments are closed.